مجلة الإجراءات الجزائية

الخميس 26 آذار (مارس) 2009
popularité : 3%

صدر مؤخرا لزميلنا الأستاذ مصطفى صخري كتاب :

مجلة الإجراءات الجزائية معلق عليها بأكثر من ثلاثة آلاف قرار تعقيبي

إلى جانب النصوص القانونية التالية :

- القانون عدد 75 لسنة 2008 المؤرخ في 11 ديسمبر 2008 المتعلق بتدعيم ضمانات المتهم وتطوير وضعية الموقوفين وتيسير شروط الإدماج.

- مجلة المرافعات والعقوبات العسكرية معلق عليها بقرارات تعقيبية

- القانون المتعلق بالتعويض عن الإيقاف والسجن للمحكوم ببراءتهم

- مجلة الصحافة ونصوصها التطبيقية

- مجلة حماية الطفل

- مجلة الديوانة الصادرة بالقانون عدد 34 لسنة 2008 المؤرخ في 2 جوان 2008 ونصوصها التطبيقية الصادرة في 28 جانفي 2009.

وإدارة الموقع تتمنى للأستاذ مصطفى صخري مزيد التوفيق حتى يثري المكتبة القانونية بمؤلفاته المتميزة.

وبالتوفيق إن شاء الله.


Annonces

Avocats et politique en Tunisie

Ce sujet a suscité mon intérêt parce qu’il se rapporte à la profession que j’aime et que j’ai décidé d’exercer depuis bientôt vingt-cinq ans.

De ce fait, le chercheur en sciences politiques et l’avocat que je suis ne pouvait ignorer la question de la place importante qu’occupent les avocats sur l’échiquier politique, comparée aux autres catégories socioprofessionnelles.

L’histoire du pays est marquée par le rôle joué par certains membres du Barreau qui, depuis plus d’un siècle, constitue – et de loin - le principal vivier des dirigeants politiques tunisiens.

L’entrée des avocats dans le monde politique s’est développée tout au long de son histoire en fonction des événements, marqués, le plus souvent par les tensions et les blocages. Cet état de fait est constaté tant pendant la période coloniale qu’après l’indépendance. Le rôle des avocats dans l’action politique a été encore plus marquant depuis la révolution du 17 décembre 2010- 14 janvier 2011.

Cependant, en dépit de l’importance de cette politisation de la profession, peu d’études approfondies, lui ont été consacrée.

Il est vrai aussi que la recherche, quand elle aborde la question de l’autonomie de la profession d’avocat et ses rapports avec le politique, dont l’aspect sensible est évident, se heurte à un risque aussi bien sur le plan politique que sur le plan méthodologique.